2011 – Pierre Cendors

2011

Engeland

Editions FINITUDE

Synopsis

Berlin 1930. Fausta K., une jeune photographe, se lance à la recherche d’un ami d’enfance disparu sans laisser de traces. Par hasard, dans la vitrine d’un galeriste, elle découvre ses traits sur un tableau dont la signature, Engel, sera le point de départ d’une quête dans les milieux de l’avant-garde artistique berlinoise, le point de départ aussi d’un long voyage intérieur qui nourrira son propre travail de photographe, bientôt admiré et reconnu.
Fausta traverse le vingtième siècle et ses drames, elle est le pivot d’une intrigue terriblement efficace, au terme de laquelle la survivance de l’espoir, malgré la perte des illusions, donnera un sens à sa vie.

Bio

« Pierre CENDORS est né, paraît-il, en 1968.
Il est à peu près aussi Savoyard qu’il est Irlandais.
Il est tout autant illustrateur qu’auteur.
Il vit quelquefois à Genève, quelquefois à Prague, quelquefois à Berlin, souvent dans un village de l’Oise.
Avec lui, allez savoir. »
Source finitude

Finalistes du Prix 2011

Cécile COULON – Méfiez-vous des enfants sages – Viviane Hamy
Gaëlle JOSSE – Les heures silencieuses – Autrement
Olga LOSSKY – La révolution des cierges – Gallimard

Voir tous Les lauréats